CRYPTOPSY



Vive le deathmetal, vive le Québec, pis vive CRYPTOPSY !

Sortit le 3 juillet 1996, entre deux ras de marré de métal-fumant, CRYPTOPSY navigue entre l'intense et l'extreme. La fin de la vague-initiale Floridienne et le début de la nouvelle vague Norvégienne, les garçons de St-Eustache ont su tirer à profit et bâtir, une place maintenant convoitée dans le genre.

Endisqué sur un autre mini-label Européen, cette foi-ci Wrong Again Records de la Suède, le disque-compact à eu de la misère à avoir une bonne distribution ici ansi qu'aux États-Unis. Depuis ré-édité sous plusieurs formats, il demeure un immortel classique et demeure très profondément ancré dans l'histoire de la métallurgie Québécoise.

La violence commence immédiatement, suite au rugissement tiré du film: Exorciste III. "Crown Of Horns" décapite avec précision. La batterie, les guitares, la basse et la folie derrière le microphone: Lord Worm. Une force de la nature qui avait déjà fait bien des ravages en 1994 avec Blasphemy Made Flesh, reviens plus terrassante que jamais.

L'uppercut de "Graves Of The Fathers", l'hyperactive "Slit Your Guts" et la finale grandiose d' "Orgiastic Disembowelment" sauront plaire aux extreme amateurs de sport-extreme. Tandis que l'égorgée "Dead And Dripping" et la dominante "Lichmistress" sont aussi issue d'un deathmetal incisif et finement calculé.

En été 1996, deux albums étaient au top de la montagne dans le cadre du deathmetal brutal. Deux sujets cliniquement malade et les deux, sont d'origine Québécoise. None So Vile et l'autre assault-auditif: Temple Of Knowledge du groupe KATAKLYSM. Malgré que l'expansion commerciale du style était d'or et déja bien terminée à ce point, ces deux mutants ont maintenant une place d'envies, chez les fans hardcore du genre.

Suite à la tourné pour l'album, une séparation mis fin à l'association entre les musiciens chevronnés et le ténébreux mangeur de lombric. CRYPTOPSY ont depuis survécu à multiples changements de personnel, mais n'ont malheureusement jamais pu regagner le summum ultime, la répugnance divine qu'est None So Vile ...malgré la réunion fortement publicisée de 2005.

25ans de brutalité !
25ans de démence !
25ans de perfection !
25ans de None So Vile.

Bonne St-Jean les phobophiles !

*
None So Vile = DC complet
https://www.youtube.com/watch?v=3UHKlfywGig&list=OLAK5uy_k0ddpoaQ-stTyBuie73G-n4Df3peYCQio
En pratique en 1997
https://www.youtube.com/watch?v=E759cdSmDa8




INDEX
helterskelter.ca





(c) (p) 2021 helterskelter.ca. All Rights Reserved. Tous Droits Réservés.